♫ Ma Fée

Quand elle danse devant moi, faisant vibrer ses ailes

J’essaie de l’attraper. Peine perdue, la gazelle

File vite, jamais deux fois au même endroit.

Oh, j’ai peine à la suivre, et son rythme m’enivre

Là  je m’évanouis, les murs ne sont plus droits.

L‘image d’elle approche, me regarde survivre.

Dans ce monde d‘air pur, à la nature féconde,

Vais-je quitter ma vie pour goûter à la sienne,

Cette mignonne fée qui, frivole, vagabonde

Dans mes nuits enfiévrées ? Mais que pourra advienne !

Je déclare forfait, que son monde me prenne…

Et depuis, dans un bois, près d’un étang d’eau douce,

Nous passons nos journées en hamac, ô ma douce.

Sans que, au grand jamais, malgré ma paire d’ailes,

Je ne vole sa confiance aux bras des demoiselles.

.

3 commentaires »

  1. souvenirs19 dit :

    Puisse cette jolie fée
    toujours protéger
    tes rêves d’humain
    chassant les chagrins
    de la vie sur Terre
    pleine de misères

    Bon début de weekend
    Amicalement
    .
    .
    .
    Merci, bon week-end Anne

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

  2. Quel merveilleux songe,près de ce féminin fantastique,
    très bon week-end à toi.
    .
    .
    .
    Merci. Bon week-end à toi aussi, Loïc.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Il était autre

  3. biarnes dit :

    Un jour j’ai lu :
    « Croire aux fées c’est croire en ses rêves »
    Songes et rêveries, je vole
    Merci
    Bonne soirée
    Marie-Pierre
    .
    .
    .
    Et les fées capturent les hommes,
    comme les rêves…

    Bonne soirée et bonne semaine, Marie-Pierre
    Stéphane

    Dernière publication sur LE KIOSQUE DES MOTS : INFIDELES ?

Feed RSS pour ces commentaires

Laisser un commentaire

Nizar Barkouti |
Apprendre le français |
Tout comprendre vite et bien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | General
| LA PAROLE ET LA TRACE
| la bricole