Ma Maîtresse

Allongée sur le sable,

Le soleil agréable

Lui donne un goût de sel

Et de blond caramel.

Je lui lèche l’oreille

Et aussi les orteils

Ma déesse, ma maîtresse

Celle qui me tient en laisse.

Quand soudain je m’assois

Car le maître voilà.

Je ne peux que faire face

À ce qu’il prenne ma place

6 commentaires »

  1. Denis dit :

    L’adultère est un péché … proclamé par le Dieu des Hommes.
    Mais Il n’a pas le droit de dicter Sa règle face aux sentiments du coeur de l’Homme.

    Bonne journée Stéphane,

    Amicalement,

    Denis

  2. Témoin dit :

    Bonjour Denis,
    Je me suis permis de changer un mot du poème car le sens en était faussé.
    Je n’ai pas voulu faire l’apologie de l’adultère.
    A l’amant libre
    Je substitue
    L’ami fidèle.

    Amitiés.
    Stéphane

  3. L’amour n’impose ses règles,il impose son évidence où la loi des Hommes est bien pauvre,
    salut à toi Denis.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : A la mémoire de tous les miens

  4. Denis dit :

    L’amour et l’amitié sont les fruits du même arbre, l’un est plus mûr que l’autre…

    Je rejoins Loïc dans sa pensée.

    L’adultère n’est que la conséquence d’une erreur de jugement de son coeur. Mais qui ne fait pas d’erreur ?

    Bien amicalement,

    Denis

  5. Témoin dit :

    Oui, il est bien difficile
    En amour d’être habile
    Peut-être parce qu’il est aveugle…

  6. Zaz dit :

    J’ai lu les commentaires avec un grand étonnement car les vers de ce poème avaient pour moi un tout autre sens ! Celui du chien fidèle et plein d’amour inconditionnel !…
    .
    .
    .
    Oui car j’avais d’abord écrit « Car son homme voilà », ce qui prêtait à confusion.
    Stéphane.

Feed RSS pour ces commentaires

Laisser un commentaire

Nizar Barkouti |
Apprendre le français |
Tout comprendre vite et bien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | General
| LA PAROLE ET LA TRACE
| la bricole