Athanor

     Le temps est gris et je marche sur le chemin un peu humide vers le domaine des esprits qui effleurent. J’entre et je choisi un tronc légèrement penché, je m’y adosse et lis la forêt.

     La masse des feuilles et des branches est constellée de minuscules étoiles plus brillantes que celles du ciel. Elles rendent pâles le brun et les verts, et les bleuissent aussi.

     J’entend un craquement, les oiseaux gazouillent mais plus loin, près du champs de tournesol. Ici, tout va bien.

     Des frissons électriques me parcourent, une ligne d’énergie traverse mon cou, elle bute sous le crâne mais après quelques minutes, elle circule à nouveau.

     La forêt génère une force vitale, l’homme la reçoit et la transforme, comme l’athanor de l’alchimiste.

     Qu’il l’offre à son tour ou c’est elle qui lui jouera un tour.

3 commentaires »

  1. souvenirs19 dit :

    Merci de ce témoignage
    me rappelant mes ballades en forêt…
    Que de bons souvenirs
    quand on sait apprécier le chant de la Nature
    et la beauté de ses protégé(e)s…
    on rentre chez soi re-vivifié(e)

    Bonne journée Stéphane
    Amicalement, Anne

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

  2. clairelise dit :

    Divin…ces quelques mots…

    Dernière publication sur maxime : Au risque de paraître faire la morale....

  3. Le bonheur de lire les lignes de la vie en ce royaume végétal,
    salut à toi Stéphane.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Il était autre

Feed RSS pour ces commentaires

Laisser un commentaire

Nizar Barkouti |
Apprendre le français |
Tout comprendre vite et bien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | General
| LA PAROLE ET LA TRACE
| la bricole