Retour aux Sources

Arrivé sur le quai de la ville aux toits bleus

Les valises à la main je cherche cet hôtel

Où je m’étais lié, avec elle, evec eux

Souvenirs d’amitié, retrouvailles fidèles

.

     L’hôtel n’a pas beaucoup changé, il y a toujours le comptoir en bois de chêne et en fer forgé. Hier soir j’ai demandé un Perrier qu’on m’a servi avec un verre décoré d’une abeille en laiton. Le dodo fut confortable, la rue est piétonne.

     Quel silence en plein centre ville. Le tramway sonne, je marche jusqu’à la place de Saint-Gervais, et un peu plus loin, sur la rive, je rejoins la rue des Tanneurs. J’y est trouvé la même boutique de livres d’occasion, avec le même gentil vendeur. Ca sent l’encens, j’ai pris un recueil de poésies indiennes.

     Rue pavée. il pleuviotte, j’ai un parapluie. Je prend le tram, moderne, on navigue comme sur un fleuve et on traverse un affluent de la Loire. Je rejoins mon ancienne école, et le quartier de mon grand-oncle.

     Tout a changé là-bas, beaucoup d’immeubles, et beaucoup d’arbres aussi, c’est plus beau. Il y a beaucoup de jeunes. La nuit tombe, je serpente à travers la ville, je mange du pain complet et du fromage.

     Demain j’irai au salon de thé et je me balladerai au quartier Bailli voir mes anciens collègues. Tiens, il y a un musée tout neuf, ici. La chaussée brille, les passantes se couvrent à la nuit tombée.

     La vieille gare, et puis… revoir Paris !

4 commentaires »

  1. La nostalgie nous fait voyager en de si incroyables changements parfois !!,
    salut à toi Stéphane.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : A la mémoire de tous les miens

  2. souvenirs19 dit :

    Souvent, quand les années passent
    nostalgie nous saisit, on veut revoir
    des lieux chargés de souvenirs…
    Souvent, on en revient déçu(e)s
    le temps a-t-il embelli la rue ?
    la mémoire a-t-elle faibli ?
    Les ami(e)s ont déménagé…
    Alors on rentre dans le quotidien du jour
    sans penser que celui-ci sera à son tour
    objet de regrets une fois les années filées…

    Ta journée soit paisible Stéphane
    Amicalement, Anne
    .
    .
    .
    La nostalgie, ça ne sert à rien.
    Passe une bonne journée, dans le présent
    Amitiés
    P.S.: Peux-tu entendre la chanson de Bécaud, maintenant ?

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

  3. Les souvenirs : quel plaisir!! Une nostalgie qui mélange les âromes, les saveurs et tous nos sens du coup en éveil tentent de capter la douceur de ce passé qui marque la mémoire de ses belles images de moments de bonheur!
    Très joli texte, félicitations.
    Bonne journée, Ismeralda
    .
    .
    .
    Merci, Ismeralda
    les bons souvenirs qui s’accumulent font un support heureux sur lequel s’appuyer.
    passe une bonne journée.
    Stéphane

    Dernière publication sur De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ? : La coupe du Roi (2012-2013) pour l´Atletico de Madrid. Merci Cholo.

  4. Denis dit :

    Voyager dans un endroit que l’on a plus vu depuis pas mal de temps empli le coeur d’éxaltation, de souvenirs et se dire que la vie a continuer son oeuvre malgré que nous ne soyons plus là.

    Sympa le texte !
    A bientôt Stéphane,
    Bonne journée, Denis

Feed RSS pour ces commentaires

Laisser un commentaire

Nizar Barkouti |
Apprendre le français |
Tout comprendre vite et bien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | General
| LA PAROLE ET LA TRACE
| la bricole