• Accueil
  • > Poésie
  • > Quelqu’un devant mes yeux (ou vivre l’amour fou à voir l’Invisible)

Quelqu’un devant mes yeux (ou vivre l’amour fou à voir l’Invisible)

Devant moi chaque instant tes yeux noirs me rassurent

Et jamais mon regard pour ailleurs fuit le tien

De tous côtés comme une mouche j’évite les murs

Et Tu sera tout près de moi je le veux bien

 

Ma raison déraisonne et sonne la folle danse

Et célèbre ma vie qui vient juste de naître

Que veux-tu ? Qui es-tu ? Que me veux-tu ? Silence.

Tu es là et toujours ton regard me pénètre

 

Et ta voix que j’entend parfois comme un murmure

Qui est d’une tendresse à tomber à genoux

Mon ami anonyme que suis-je donc pour toi ?

 

La nuit passe et la route s’élargit et perdure

Je poursuit le chemin droit devant à me taire

Habitué aux sourires qui répondent aux pourquoi

5 commentaires »

  1. souvenirs19 dit :

    Très joli poème sur l’entente de deux âmes
    puissent ces liens apaiser tes heures…

    Bonne journée Stéphane
    Amicalement, Anne

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

  2. Xerus dit :

    Jolie déclaration.
    A plus Témoin.

    Dernière publication sur DU BLUES DU BLUES DU BLUES MAIS PAS SEULEMENT : Musique

  3. La rencontre n’est jamais fortuite,est-elle voeu exaucé,désir intense ainsi matérialisé,
    très bonne soirée Stéphane.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Nul n'est parfait

  4. Xerus dit :

    Salutation au passage
    Bon weekend

    Dernière publication sur DU BLUES DU BLUES DU BLUES MAIS PAS SEULEMENT : Musique

  5. Psycho dit :

    Béni celui ou celle qui peut se vanter de vivre ces mots..

Feed RSS pour ces commentaires

Répondre à Xerus Annuler la réponse.

Nizar Barkouti |
Apprendre le français |
Tout comprendre vite et bien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | General
| LA PAROLE ET LA TRACE
| la bricole