Les Âges

Je débranche l’engin qui fait s’enfuir les chats

La moquette vieillie a la couleur du soir

Papa qui s’est assis dans le fauteuil ivoire

Ecoute, attentif, les chants près du canal

 

Les voisins rentrent tard, leurs enfants ont sommeil

Mais demain leurs éclats brilleront au soleil

Un jour notre maison résonnera ainsi

Je compte bien en faire une école de la vie

 

Un coup de balai brise le miroir de l’entrée

Je ne guetterai plus mon reflet étonné

Je n’attends de la vie que des instantanés

Fille, épouse et mère, un album à aimer

3 commentaires »

  1. Anne dit :

    Puisses-tu longtemps aimer l’album des souvenirs
    Et toujours vivre les beautés que le présent peut offrir…

    Ton dimanche soit doux et apaisé Stéphane
    Bises amicales, Anne

  2. clairelise dit :

    Bonjour,

    C’est trés beau…
    .
    .
    .
    Merci Claire.

    Dernière publication sur maxime : Au risque de paraître faire la morale....

  3. Xerus dit :

    Bon dimanche
    a bientôt

    Dernière publication sur DU BLUES DU BLUES DU BLUES MAIS PAS SEULEMENT : Musique

Feed RSS pour ces commentaires

Laisser un commentaire

Nizar Barkouti |
Apprendre le français |
Tout comprendre vite et bien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | General
| LA PAROLE ET LA TRACE
| la bricole