Les Passions Souveraines

Au loin des alezans chevauchés par des femmes

Rejoignent les torrents derrière la montagne

Elles partent pour trois jours protéger le domaine

Des rivales lointaines venues elles aussi

En troupes hardies aux querelles ennemies

Toutes griffes dehors les ourses se déchainent 

 

Que restera de bon des passions souveraines

Libérons nous des chaines de ces folles reines

Rejoignons tous unis le sommet de ces pics

Et couronnons de fleurs l’innocente infante

De celle qui redore le blason homérique

Que la sérénité remplace la mésentente

Un commentaire »

  1. souvenirs19 dit :

    Que la sérénité remplace la mésentente !
    Puisse ce voeux se réaliser !
    Bon jour de Vénus Stéphane
    Bises amicales, Anne

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

Feed RSS pour ces commentaires

Laisser un commentaire

Nizar Barkouti |
Apprendre le français |
Tout comprendre vite et bien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | General
| LA PAROLE ET LA TRACE
| la bricole