Le Coffret

Que caches-tu, coffret de bois que nul n’ouvre

Des images du passé ou des lettres d’amour

Ou des restes d’étoffes au parfum évanoui

Les vieux rêves amassés enfermés dans l’oubli

 

Je force la serrure et voilà que tu cèdes

Un silence de marbre scelle ma destinée

A la vue d’un missel et d’un vieil encrier

Je demande au corbeau une plume de son aile

 

Ta main posée sur moi me réchauffe et je lis

Quelques lignes écrites d’un cœur raturé

Une lettre d’adieu à ceux que j’ai chéris

Et une invitation à suivre mes aînés

Un commentaire »

  1. souvenirs19 dit :

    Le coffret
    écrin du coeur
    les secrets
    montre au voleur
    Qu’en fera-t-il
    lui qui soupire
    se moquer ou agir…

    Que tes heures soient douces Stéphane
    Bises, Anne

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

Feed RSS pour ces commentaires

Laisser un commentaire

Nizar Barkouti |
Apprendre le français |
Tout comprendre vite et bien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | General
| LA PAROLE ET LA TRACE
| la bricole