Lui à nos Côtés

Elle est partie

Jusqu‘à samedi

Le lit glacé

Deux oreillers.

Et la télé

Ah non, jetée.

Du riz complet

Ou cantonnais.

Une bière fraiche, et les poèmes de Charles Trenet.

Don quichotte nous l’avait dit,

Ne prends pas les soucis pour des montagnes

Laisse faire les choses, c’est bien ainsi

A chaque jour sa peine suffit

Et là-haut, dans son vaisseau spatial,

Il y a Saint Raphael qui nous souhaite bon voyage.

Avec Lui à nos côtés !

Un commentaire »

  1. souvenirs19 dit :

    Ils sont nombreux à être séparés
    toute une semaine durant ;
    car il faut bien travailler
    même loin en étant absent(e).
    Mais quelle joie de se retrouver !
    pour un week-end de complicité…

    Bonne journée Stéphane
    Anne
    .
    .
    Re: :)

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

Feed RSS pour ces commentaires

Laisser un commentaire

Nizar Barkouti |
Apprendre le français |
Tout comprendre vite et bien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | General
| LA PAROLE ET LA TRACE
| la bricole