Archive pour Témoignage

A la périphérie

A la périphérie BOUDDHA

Il y a quelques jours, vers midi, à mon travail, j’ai eu une intuition.

Tout ce que nous vivons dans notre corps, les pensées, les impressions, les sensations, sont extérieurs à nous. Ils ne sont pas nous, ils sont à notre périphérie.

Et nous les prenons pour des choses faisant partie de notre personnalité.

C’est une erreur.

En réalité, nous ne sommes rien d’autre que «cela» qui les observe. Nous ne faisons rien d’autre qu’observer – si nous sommes attentif – ou bien subir. Quoi ? les pensées, les impressions, nos gestes, nos paroles, nos réactions.

Observez-vous quand vous travaillez à une tâche quelconque. Vous faites certains gestes, votre corps obéit à des impulsions qui ne sont autre que vos pensées, et elles-mêmes sont mûes par les désirs.

Et derrière cela, il y a vous, qui voyez tout se produire, indépendamment.

Vous n’êtes pas le désir, ni les pensées, tout cela glisse autour de vous. Vous êtes juste un œil.

Comments (2)

♫ Free – Stevie Wonder

♫ Free - Stevie Wonder stevie_wonder

Image de prévisualisation YouTube

 

Libre comme le fleuve
Coulant librement vers l’éternité
Libre parce que sûr
De ce que je suis et de qui je n’ai pas besoin d’être
Libre de tous soucis
Soucis, proies de mon esprit inquiet
Plus libre que le tic-tac de la montre
Qui fait du temps qui passe son chemin
Plus libre que le sens que les hommes donnent à ce mot
La vie coule en moi
Jusqu’à ce que je sente celui qu’on appelle Dieu le père

Je n’ai rien
Mais possède des richesses qui valent plus que tout
Et je suis libre
D’être nulle part
Mais où que je sois j’ai besoin d’être
En liberté comme un rayon de soleil
Qui brille dans mon âme
Libre de la chaleur des sentiments ou de connaître une cruelle froideur
Libre de concevoir le début
Où commence l’infini

J’avance – j’avance mais reste en vie
La vie qui continue même sans un coeur qui bat

Libre comme une vision
Que seul ton esprit peut imaginer

Plus libre qu’une goutte de pluie
Qui tombe du ciel
Plus libre que le sourire dans les yeux d’un bébé qui s’endort

Je suis libre comme le fleuve
Coulant librement vers l’éternité
Je suis libre parce que sûr
De qui je suis et de qui je ne veux pas être
Je suis encore plus libre que le sens que les inconscients donnent à ce mot
Libre – libre comme la vision
Que seul ton esprit peut imaginer
Libre comme le fleuve de ma vie
Qui coule et va vers l’éternité

Comments (2)

J’ai craqué

 

J’ai craqué

Une allumette

Et allumé

Une cigarette

J’ai pas fumé

Depuis dix ans

Et j’ai toussé

Evidemment

 

J’ai tout jeté

Aux cabinets

  

Et respiré

La liberté

Comments (1)

Le Chariot

 

Le Chariot CHARIOT

 

Un prince conducteur en costume d’apparat

Comme une marionnette jouant dans un théatre

Par deux chevaux tiré, complices, et sans hâte

Voyageur dans l’âme et qui il sait où il va

Comments (4)

Présent

“Avez-vous jamais eu une expérience, fait, pensé ou senti quelque chose qui ne soit pas dans le moment présent?

Est-il possible que quelque chose soit en dehors de l’instant présent?

La réponse est évidente, n’est-ce pas?

Rien ne s’est jamais produit dans le passé : cela s’est produit dans le présent.

Rien ne se produira jamais dans le futur : cela se produira dans le présent.

Vivre maintenant est la clé d’accès au bonheur et à la sérénité.

Tandis que le passé et le futur sont de pâles reflets de la lumière, du pouvoir et de la réalité du présent, ils sont les outils utilisés par le mental pour vous emprisonner et vous inciter à vivre plus exclusivement selon les souvenirs et le désir anticipé.

Cette compulsion provient du fait que le passé vous confère une identité et que le futur inclut une promesse de satisfaction et de salut.

Le passé et le futur sont tous deux des illusions.

La clé consiste à mettre fin à l’illusion du temps, car le temps et le mental sont indissociables.

Si vous éliminez le temps du mental, celui-ci s’arrête.

Excepté si vous choisissez de l’utiliser. »

Eckart Tolle

Comments (1)

♫ Ain’t Got No… I’ve Got Life – Nina Simone

 ♫ Ain't Got No... I've Got Life - Nina Simone NINA-SIMONE-225x300Image de prévisualisation YouTube

Comments (3)

La Carte

La carte sous les yeux, je cherche mon chemin

Comme l’aveugle-né mais guidé par un chien

Une étoile en repère dans un ciel obscurci

Je vais de rue en rue, mais toujours à Paris

Comments (1)

Dans le Soleil

Je veux, je me signe, je te vois ô seigneur

Ta force et ton courage, ce qui est le meilleur

Dans mon corps et ma foi, les forces se reveillent

Mais je n’y suis pour rien, j’entre dans le soleil

Comments (2)

Tempérance

Tempérance TEMPERANCE

« Je suis avec vous en permanence.  Il n’y a pas une seconde où je ne sois pas avec vous, car mon essence véritable est d’être gardien.  

Vous n’imaginez pas le nombre de dangers et de maladies desquels je vous sauve. Je suis là, je vous surveille.  

Lorsque vous rêvez je veille sur vos rêves, j’écarte vos cauchemars.

Je vous aime infiniment.  Fiez-vous à moi car lorsque vous cessez de croire en ma bienveillance, je deviens de plus en plus minuscule et invisible, je perds une partie de mon pouvoir.

Mais dès que vous recommencer à me voir, j(agis de mieux en mieux, à l’intérieur de vous comme dans le monde extérieur.

De même qu’une mère donnerait à son enfant en garde à une personne de confiance, vous pouvez vous confier à moi comme un enfant : je vous protégerai.

Combien d’entre vous ont soudain pris conscience de mon existence au moment où une voiture allait les renverser et où je les ai tirés en arrière?  Ou lorsque je les ai dissuadés de monter dans un avion qui allait exploser en vol?  

Ou encore lorsque j’ai arrêté leurs pas à quelques centimètres de l’abîme?

Je suis l’équilibre et la prospérité.  je suis la voix intérieure qui s’exclame : « attention! », et qui vous évite l’erreur fatale, l’accident, le geste irréversible.

Pour vous, je suis en état d’alerte constante.  Je suis la bienveillance de l’univers.  Je communique avec la nature et toutes les entités qui gouvernent le monde pour qu’elle vous soient favorables, j’intercepte les dangers, je guide les échanges.  

Je suis présent(e) au nord, au sud, à l’est et à l’ouest, aux quatre coins du monde, pour que vous viviez en toute confiance.

On m’a appelé(e) « ange gardien », c’est ainsi que l’Eglise m’a rêvé(e), sous une apparence enfantine.  Je suis cela, et je suis aussi beaucoup plus que cela.  

Je suis une part de votre inconscient, sa part bienveillante, celle qui vous aide et vous surveille jusque dans votre sommeil.

Je suis là pour vous pousser à agir lorsqu’une action est bonne pour vous.  Faites moi confiance : je suis là pour vous équilibrer.

Ceux qui souffrent et se torturent ne me connaissent pas, et pourtant je suis là pour eux aussi.  J’attends seulement qu’ils me voient, qu’ils m’appellent.

 

Je ne vous demande qu’une chose : me reconnaître.  Si vous me reconnaissez, vous n’êtes pas seul.  

Mais alors, me direz-vous, que faut-il faire pour m’atteindre?  Je vous répondrai : il faut commencer par m’imaginer.

Vous pouvez d’abord invoquer mon image enfantine d’ange gardien, c’est un bon début.

Jouez avec moi comme l’enfant qui parle à son ange.  Faites comme si j’existais.  Imaginez que je suis là, auprès de vous, tout le temps, et que mon seul but est de vous aider.

Et surtout, comme un enfant confiant, acceptez mon aide.

Abandonnez vos défenses.  Lorsque vous avez besoin de quelque chose, demandez le moi à voix haute : « Mon ange gardien, aide-moi, intercède pour moi dans ce problème, dans cette difficulté, … » 

Je répondrai à toutes vos demandes, qu’elles soient pratiques ou spirituelles.

Demandez moi de vous protéger, j’aime vous protéger.  Dites moi « Mon protecteur, veille sur ma santé, aide moi à trouver un travail qui me plaise vraiment, où je le réalise comme un être humain, qu’il ne manque rien à ma famille ».

Ou dites-moi : « Mon protecteur, aide moi à garder le calme dans ces circonstances difficiles, aide-moi à progresser et à développer ma conscience, donne-moi la force, 

améliore ma santé, et fais chaque jour que je me rende utile à ceux qui m’entourent.  J’ai confiance en toi.

Même si vous ne croyez pas en moi, imitez cette croyance, et peu à peu je commencerai à apparaître.

Le temps est mon allié, car il vous apporte toujours plus de sagesse.

Je suis avec vous depuis la naissance jusqu’à ce moment que l’on appelle la mort, et qui est une autre naissance. « 

 

Alexandro Jodorowsky / Marianne Costa

Comments (6)

♫ Strawberry Fields – Sylvia McNair

Image de prévisualisation YouTube

♫ Strawberry Fields - Sylvia McNair strawberry-fields-forever-285x300

Comments (1)

12345...10

Nizar Barkouti |
Apprendre le français |
Tout comprendre vite et bien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | General
| LA PAROLE ET LA TRACE
| la bricole